JOSEPH ELKOUBY, Stratège de la Communication

JOSEPH ELKOUBY

Stratège de la Communication

JOSEPH ELKOUBY

Stratège de la Communication

La vérité bien dite...

Non, je ne viens pas du Kenya et non, je n’y suis jamais allé. Et ne me demandez jamais quand nous nous sommes rencontrés. Mais comme le sujet est sur la table… je suis né et j’ai grandi dans le sud de la petite île de Saint-Martin, ce qui fait de moi un citoyen néerlandais. J’ai déménagé au Canada il y a 7 ans et je ne me considérerai probablement jamais comme un Canadien. Vous pouvez aussi me voir passer toute la journée sur Instagram (c’est mon boulot!), et si nous commençons à partager des mèmes, alors ce sera l’#amour vrai.
LINDSAY SULLIVAN, Superviseur de Compte

LINDSAY SULLIVAN

Superviseur de Compte

LINDSAY SULLIVAN

Superviseur de Compte

La vérité bien dite...

Quand un de mes anciens collègues mentionnait mon nom (Linds) dans ses messages ou courriels, l’autocorrecteur le changeait parfois pour « Linda ». C’est arrivé si souvent que c’est devenu un surnom, une sorte de pseudonyme, et ça demeure encore aujourd’hui ! À mon ancien bureau, tout le monde m’appelait Linda, j’ai voulu raconter l’histoire à mes amis et elle est devenue très populaire. Même mes parents ne corrigent pas un message qui parle de Linda, ils trouvent juste cela hilarant.
RAPHAEL MORAES, Administrateur Principal du Système

RAPHAEL MORAES

Administrateur Principal du Système

RAPHAEL MORAES

Administrateur Principal du Système

La vérité bien dite...

Après mon diplôme universitaire, mon premier emploi a été chez Federal Express. Une de ces compagnies de messagerie qui utilise les avions de passagers. Je devais prendre 10-15 vols intérieurs (Inde) et internationaux par mois. Une fois, j’ai dû prendre l’avion pour arriver à Hong Kong à 9 h le matin et mon vol de retour était prévu à 22 h. Mais l’avion a eu un problème de moteur avant le décollage à Bombay et nous avons pris un retard de 9 heures. Nous avons donc atterri à Hong Kong à 18 h, j’ai transmis tous les bagages chez Fedex et j’ai repris le même avion pour le retour, sans bagages. Lorsque je suis arrivée à Bombay, le douanier a trouvé ça très suspect que je n’aie aucun bagage et j’ai été interrogée par de nombreux douaniers qui ont vérifié très consciencieusement afin de s’assurer que je n’étais pas un trafiquant d’or ou de drogues.
MIKE DUTCHIN, Post-producteur

MIKE DUTCHIN

Post-producteur

MIKE DUTCHIN

Post-producteur

La vérité bien dite...

Il y a quelques années, j’étais en vacances à New York avec ma femme. Nous venions juste de terminer une randonnée à vélo dans Manhattan, et alors que nous attendions à une intersection, réfléchissant à l’endroit où nous irions manger un morceau, David Bowie est passé devant nous. C’était à l’époque où il enregistrait Blackstar, son dernier album.
PEDRO RODRIGUES, Artiste graphique

PEDRO RODRIGUES

Artiste graphique

PEDRO RODRIGUES

Artiste graphique

La vérité bien dite...

Passionné par les voitures, j’ai été transféré dans une école spécialisée en mécanique automobile pour me rendre compte à mon arrivée que toutes les classes étaient déjà remplies. Il n’y avait de place que dans la classe d’imprimerie. C’est là que tout a commencé, par la création et l’impression de dépliants pour l’école. Encore aujourd’hui, je suis fasciné lorsque je vois une affiche que j’ai contribué à créer.
ADRIAN SUVA, Senior digital designer

ADRIAN SUVA

Senior digital designer

ADRIAN SUVA

Senior digital designer

La vérité bien dite...

J’ai fait mes études postsecondaires à l’Université de l’Alberta, à Edmonton. J’ai commencé dans le programme des beaux-arts, mais après la première année, j’étais effrayé par la perspective de devenir un artiste sans le sou. À ma deuxième année, j’ai décidé de me réorienter vers le design graphique.
CORDELL VOS, Media Strategist

CORDELL VOS

Media Strategist

CORDELL VOS

Media Strategist

La vérité bien dite...

Il y a quelques années, un de mes amis m’a donné la piqûre des beaux stylos, le genre qui vous amène à effectuer des périples aux quatre coins de la ville pour trouver des magasins qui en vendent. Au printemps 2017, j’ai été forcée d’admettre que j’étais devenue véritablement obsédée par ces stylos lorsque je suis revenue d’un voyage en Suisse et en Italie avec non pas une, ni deux, mais avec trois plumes fontaines très dispendieuses et une montagne d’accessoires. Et la cruelle ironie par rapport à cette collection de stylos : j’ai une épouvantable écriture en pattes de mouche.
BRENDAN CRUZ, Digital Strategist

BRENDAN CRUZ

Digital Strategist

BRENDAN CRUZ

Digital Strategist

La vérité bien dite...

Pendant le premier mois où j’ai vécu à Calgary, j’ai acheté des roues de la mauvaise grandeur pour ma voiture, je l’ai démolie, j’ai vécu mon premier cambriolage de voiture et j’ai eu un coup de bâton de hockey au visage. Côté positif : maintenant, j’ai une photo de permis de conduire géniale.
PARTH VASHI, Analyste de données numériques

PARTH VASHI

Analyste de données numériques

PARTH VASHI

Analyste de données numériques

La vérité bien dite...

La forêt de Gir en Inde abrite la seule population de lions sauvages en Asie. J’ai eu l’immense privilège d’admirer ces majestueux félins et je peux dire que je n’ai jamais rien vécu d’aussi intéressant de ma vie. J’étais accompagné par quelques personnes de la région qui me servaient également de guides. À un certain moment, ne pouvant traverser la rivière en voiture, nous sommes partis à pied. Après 10 minutes de marche, nous avons réalisé que nous étions entourés de trois lions. Heureusement, ils ne nous ont prêté aucune attention et ont repris leur routine. Je suppose que lorsque vous êtes l’animal le plus puissant et le « roi de la jungle », le genre humain est la dernière de vos préoccupations.
SHAIJA THAYIL, Gestionnaire, Rapports et conformité

SHAIJA THAYIL

Gestionnaire, Rapports et conformité

SHAIJA THAYIL

Gestionnaire, Rapports et conformité

La vérité bien dite...

Déjà enfant, j’étais passionnée par les pays étrangers, car je lisais beaucoup de livres de voyages. Plus tard, quand je me suis mise à voyager, j’ai réalisé qu’il valait mieux visiter un lieu une fois que de lire sur le sujet des milliers de fois. Les voyages brisent la routine et ajoutent du piquant à la vie. C’est peut-être ce besoin d’aventure qui m’a incitée à vivre au Canada. Je crois qu’il est toujours possible d’obtenir ce que l’on désire. Il suffit de le vouloir vraiment.
SONYA MONTAQUE, Gestionnaire d'acquisition de talent

SONYA MONTAQUE

Gestionnaire d'acquisition de talent

SONYA MONTAQUE

Gestionnaire d'acquisition de talent

La vérité bien dite...

J'ai gaspillé une partie de ma jeunesse à regarder la télévision et les films. À l'âge de 8 ans, je pensais avoir vu tous les films au monde ! Maintenant, je sens que j’ai un peu évolué; je ne lézarde plus autant devant la télé. J'ai découvert que j'aime aussi marcher sur les plages, faire de l'escalade et passer mes soirées à peindre ou à déguster du vin entre amis. J'apprécie toujours une bonne comédie ou un film de combat de cape et d'épée de temps en temps, mais je n’ai qu’une seule devise : On ne vit qu’une seule fois !
LOUIS-ÉTIENNE DIONNE, Gestionnaire de communauté

LOUIS-ÉTIENNE DIONNE

Gestionnaire de communauté

LOUIS-ÉTIENNE DIONNE

Gestionnaire de communauté

La vérité bien dite...

When I was 15, my parents flew me to Dengfeng, Zhengzhou, in China. I was taught the beautiful art of Shaolin Kung Fu for a few weeks. To my embarrassment, I, many times, cut practice and left early in the morning to play video games at the nearest village with my new Chinese friends.Lorsque j’avais 15 ans, mes parents m’ont emmené à Dengfeng et à Zhengzhou en Chine. Pendant quelques semaines, on m’a enseigné le merveilleux art du Shaolin Kung Fu. C’est un peu gênant de le dire, mais plusieurs fois, j’ai raté les entraînements et suis parti tôt le matin pour aller jouer à des jeux vidéo avec mes nouveaux amis chinois dans le village le plus près.
MATT KIM, Assistant Administratif pour Médias

MATT KIM

Assistant Administratif pour Médias

MATT KIM

Assistant Administratif pour Médias

La vérité bien dite...

Dans la vie, il y a deux choses qui m'obsèdent : collectionner les chapeaux et le K-Pop (musique coréenne). Pour être honnête, ce n’est pas demain la veille que je vais renoncer à l’une ou l’autre de mes passions. Mais attendez un peu, je quitte quelques instants pour aller m’acheter de nouveaux chapeaux >:)
MICHAEL KATES, Stratège

MICHAEL KATES

Stratège

MICHAEL KATES

Stratège

La vérité bien dite...

J’ai atterri dans le monde de la publicité lorsque j’ai réalisé que pour obtenir mon diplôme, je devais trouver un stage. Après avoir involontairement discuté uniquement avec des directeurs de création et leur avoir maladroitement demandé ce qu’était un « book », j’ai heureusement découvert le rôle de stratégiste, que j’ai occupé pendant les trois dernières années. Après réflexion, si j’ai abandonné la stratégie, c’est que — comme un enfant — je posais sans aucun doute trop souvent la question : « Pourquoi ? ». À part ça, j’adore jouer au volleyball de plage, nager et déjeuner à n’importe quelle heure du jour. Mais si vous souhaitez me soudoyer avec de la nourriture, des ailes de poulet Buffalo et des frites feront très bien l’affaire.
NADINE GAD, Directrice de compte

NADINE GAD

Directrice de compte

NADINE GAD

Directrice de compte

La vérité bien dite...

Je suis née en Abitibi, j’ai été élevée par des parents égyptiens, je suis mariée à un bel Italien, j’ai étudié en criminologie, je travaille en publicité. J’adore les voitures. Qui suis-je ?
AMARAJ SANDHU, Directeur de Finances de la Clientele

AMARAJ SANDHU

Directeur de Finances de la Clientele

AMARAJ SANDHU

Directeur de Finances de la Clientele

La vérité bien dite...

Je suis un passionné de moto, et je conduis depuis 5 ans.
JENNIFER ZHAN, Gestionnaire de communauté - WeChat

JENNIFER ZHAN

Gestionnaire de communauté - WeChat

JENNIFER ZHAN

Gestionnaire de communauté - WeChat

La vérité bien dite...

J'aime bien regarder plus de 150 films en 365 jours, plus de 30 films à TIFF (11 jours), parfois plus de 4 films en un seul jour. À chaque fois, un nouveau monde et une nouvelle histoire m'attendent! J'ai enfin trouvé un moyen d'étendre la vie - à travers les films.
BRITTANY METRO, Assistant Administratif pour Médias

BRITTANY METRO

Assistant Administratif pour Médias

BRITTANY METRO

Assistant Administratif pour Médias

La vérité bien dite...

Quand j'avais 14 ans, ma famille est parti en vacances au Cuba. Nous avons rencontré une autre famille en vacances là-bas en même temps que nous. Je ne suis généralement pas du genre à faire des choses folles, mais ça faisait une semaine qu'on regardait atterrir sur notre plage des parachutistes en saut libre. Le père de la famille que nous avions rencontrée nous disait que lui et son fils allaient faire pareil le lendemain. Essayant d'être cool, j'ai dit que je ferais bien un saut en parachute (mais en vrai je ne voulais vraiment pas). Mon père m'a réveillée à 6h le lendemain et m'a dit que Barry (le père qu'on a rencontré sur la plage) m'a acheté un billet pour faire un saut avec lui et son fils. Je ne pouvais pas faire marche arrière, donc j'ai pris un tas de Gravol et Pepto et j'ai fini par y aller. Ma mère était très fâchée que mon père me laissait y aller. L'avion duquel on a sauté n'avait pas de portes, on aurait dit qu'il allait s'écrouler. C'était l'une des expériences les plus cool de ma vie, j'ai atterri sur la plage à côté de ma mère et ma soeur qui pensaient que je n'allais pas le faire! Je ne l'ai pas refait depuis.
CLAIRE MORAND, Chargé de compte

CLAIRE MORAND

Chargé de compte

CLAIRE MORAND

Chargé de compte

La vérité bien dite...

Lors d'un voyage en Europe, j'ai découvert un excellent moyen de rencontrer de nouvelles personnes. Quel que soit le pays dans lequel je me trouvais ou la langue parlée, j'ai appris à dire "Proost" en Amsterdam, "Sláinte" en Irlande, et "Salud" en Espagne. Peu importe où vous êtes et avec qui, santé dans toutes les langues ont le pouvoir de nous unir tous. Santé!
SOPHIE LAFRAMBOISE, Chargé de compte

SOPHIE LAFRAMBOISE

Chargé de compte

SOPHIE LAFRAMBOISE

Chargé de compte

La vérité bien dite...

Ayant vécu à Montréal, Toronto, Kilkenny, Londres, Hong Kong, et à Copenhague, j'aime travailler avec des gens du monde entier et je suis continuellement inspirée par des cultures différentes. Il s'avère que la meilleure façon d'en apprendre plus sur soi-même c'est d'apprendre plus sur les autres!
ALLY MONTGOMERY, Chargé de compte

ALLY MONTGOMERY

Chargé de compte

ALLY MONTGOMERY

Chargé de compte

La vérité bien dite...

Une fois LeBron James m'a dit qu'il aimait bien mes lunettes, me libérant ainsi de 20 ans de manque de confiance adolescente.
RENAE DROTAR, Chargé de compte

RENAE DROTAR

Chargé de compte

RENAE DROTAR

Chargé de compte

La vérité bien dite...

Quand j'avais 4 ans, mes parents m'ont emmenée dans les Badlands en Alberta. Apres avoir erré à travers ce qui ressemblait à des collines géantes, je me suis rendue compte que j'étais perdue. En fin de compte, j'étais à 20 pieds de ma famille mais je ne les voyais plus.. Malgré cette première expérience traumatisante du voyage, j'aime toujours visiter des nouveaux endroits et rencontred des nouvelles personnes.
FÀBIO SIQUEIRA, Directeur artistique

FÀBIO SIQUEIRA

Directeur artistique

FÀBIO SIQUEIRA

Directeur artistique

La vérité bien dite...

Je n’ai jamais été un grand fan du sommeil, j’ai toujours pensé que c’était une grosse perte de temps. Depuis quelques années, j’ai ce qu’on appelle « la paralysie du sommeil ». Google pourrait vous l’expliquer mieux que moi, mais essentiellement, cela fait que lorsqu’une personne est sur le point de s'endormir ou de s'éveiller, elle est consciente, mais incapable de bouger ou de parler. C’était plutôt effrayant au début, mais maintenant je m’amuse : « OK MAIN DROITE, LÈVE-TOI! »
VANESSA BIRZE, Productrice senior

VANESSA BIRZE

Productrice senior

VANESSA BIRZE

Productrice senior

La vérité bien dite...

Je suis allée à l’université pour étudier la criminologie. J’ai abandonné. Je suis allé au collège pour étudier la publicité. J’ai abandonné deux fois. Une décennie (ou deux) plus tard, me voici en production. Je ne pourrais pas être plus heureuse. Bien que je sois toujours intriguée (voire obsédée) par les vrais crimes et que je passe vraiment beaucoup de temps à lire sur les tueurs en série.
DENNIZA GARO, Rédacteur de contenu

DENNIZA GARO

Rédacteur de contenu

DENNIZA GARO

Rédacteur de contenu

La vérité bien dite...

Pendant un temps, j’ai souhaité devenir professeur d’anglais en Corée. En 2015, j’ai donc déménagé à Séoul pour étudier le coréen à l’Université EWHA. Mon projet n’a pas fonctionné et après un an, je suis retournée aux Philippines. Mais j’ai rencontré des gens vraiment intéressants, j’ai vécu dans l’une des meilleures villes du monde, et je n’échangerais cette expérience pour rien au monde. Et, oui, quoique j’écorche un peu la langue, je peux parler coréen… s’il y a des intéressés...
MARISSA BERGOUGNOU, Monteur hors-ligne

MARISSA BERGOUGNOU

Monteur hors-ligne

MARISSA BERGOUGNOU

Monteur hors-ligne

La vérité bien dite...

Quand j’étais petite, ma grande sœur avait inventé un jeu : je devais lui ramener ce qu’elle me demandait, et elle me récompensait avec un Cheerios. J’ai grandi et elle a inventé différentes version du jeu. Par exemple, celui du bébé dragon : lorsque le jeu commençait, j’étais un œuf et je devais ensuite me transformer en bébé dragon. Elle faisait alors semblant d’être enthousiaste pour que je continue à m’intéresser au jeu. J’ai donc continué à accepter des Cheerios pour mon travail, au lieu de demander de l’argent.
GEOFF LUNDELL-SMITH, Rédacteur médical

GEOFF LUNDELL-SMITH

Rédacteur médical

GEOFF LUNDELL-SMITH

Rédacteur médical

La vérité bien dite...

J’ai déjà travaillé au pôle Nord et j’ai eu l’occasion de faire une courte baignade dans l’océan Arctique – l’eau était à -4 degrés Celsius et nous étions autorisés à n’y rester qu’une seule minute. On nous a dit de ne pas nous mettre la tête sous l’eau, mais je dois admettre que j’étais curieux et que j’ai presque essayé. Je n’ai jamais eu aussi froid de ma vie, mais c’était assurément rafraîchissant.
CHARLOTTE MORGAN, Directeur de compte

CHARLOTTE MORGAN

Directeur de compte

CHARLOTTE MORGAN

Directeur de compte

La vérité bien dite...

C’était un matin de printemps doux à London, et je buvais du thé sur un patio dans un jardin de fleurs près de la rivière Thames. Le thé était trop cher, les tulipes avaient la mine basse et j’avais envie d’être ailleurs, enfin, à un endroit moins londonien. Mais, tout à coup, j’ai aperçu une vieille dame aux cheveux argentés qui descendait prudemment quelques marches, je me suis extirpée de ma misère pour aller lui offrir mon bras. Au même moment, un gentleman me regarda : un homme bronzé aux cheveux argentés et aux yeux bleus perçants. C’était nul autre que Sir Tom Jones lui-même. Il m’a fait un clin d’œil. Dans les années qui ont suivi, il m’est souvent arrivé de céder mon siège, de déposer une pièce dans une coupe tendue, pas parce que je pense que Sir Tom pourrait être témoin de mon acte, mais à cause de ce sentiment – ce sentiment merveilleux quand votre petit acte de bonté est récompensé par un clin d’œil reconnaissant.
MYLÉNE SAVOIE, Présidente, Montréal

MYLÉNE SAVOIE

Présidente, Montréal

MYLÉNE SAVOIE

Présidente, Montréal

La vérité bien dite...

J'adore voler. Pendant de nombreuses années, j'avais une véritable passion pour le trapèze volant. Ma carrière dans le domaine de la publicité et du cirque a amorcé un virage après avoir été sollicitée pour me joindre au cirque Ringling Brother. Comment pouvais-je choisir entre une carrière en publicité et la vie au cirque? Une décision difficile à prendre, mais je n'ai aucun regret.
VADIM SHELKOVNIKOV, Directeur, analytique

VADIM SHELKOVNIKOV

Directeur, analytique

VADIM SHELKOVNIKOV

Directeur, analytique

La vérité bien dite...

Un voyage à Hawaï, c’est toujours merveilleux… Il faut vraiment avoir un sens de la planification bien particulier pour tout gâcher. Lorsque nous nous sommes présentés au comptoir d’enregistrement le 1er avril, j’étais convaincu d’avoir tout bien organisé. Jusqu’à ce que je découvre que ce n’était pas une blague : ni ma femme ni moi n’étions enregistrés sur le vol ! En fait, celui que j’avais réservé était parti… deux jours plus tôt ! D’oh! Ça s’est arrangé tout seul.