FRANCESCA NOTO, Directrice de compte

FRANCESCA NOTO

Directrice de compte

Lorsque j'étais petite, j'avais une phobie des homards. J'étais dégoûtée par leurs pinces coupantes, leurs pattes épineuses et leurs yeux globuleux. Lorsque mon père a eu vent de ma phobie des crustacés, il a profité de la situation. Un jour, il m'a demandé de descendre, prétextant avoir un « cadeau » pour moi. J'ai ouvert la boîte d'apparence plutôt douteuse et j'ai découvert, avec horreur, qu'une famille de homards se trouvait à l'intérieur. Il en a ensuite sorti un homard de la boîte, a retiré les bandes élastiques et il s'est mis à me pourchasser dans la maison, homard à la main (à ce stade-ci, la protection de la jeunesse aurait dû être prévenue). Je suis désormais allergique aux mollusques et crustacés, et c'est la faute de mon père.